Je souffle trop fort; probablement !

Tout ce qui concerne la pratique des cuivres : la respiration, le masque, la concentration, les méthodes, etc.

flatsons34
Messages : 6
Enregistré le : 17 févr. 2021, 18:32
Contact :

Je souffle trop fort; probablement !

Message non lupar flatsons34 » 22 mars 2021, 15:34

Bonjour tous !
73 ans mais toujours la pêche ( lire mon CV musical de présentation ! :D ), je me suis lancé dans l'apprentissage de la trompette depuis deux mois à peine ! Pour l'instant sans prof à cause du Covid, je suis assidument les cours de débutant sur un site très bien fait !
Parti de zéro mais avec connaissance du solfège que j'avais "un peu" oublié ( ça revient ! ), j'arrive facilement à descendre jusqu'au #fa, mais j'ai des lacunes au-delà du ré aïgu car il me faut souffler très fort !
( Ma prof ne semble pas du tout forcer pour atteindre les aïgus !!!! )
Je suis conscient que je ne maitrise pas encore parfaitement mon masque, ni surement ma respiration basse, mais c'est surtout ma langue que je ne sais pas bien placer pour les aïgus !
Outre cela , je salive beaucoup et je dois vider souvent sinon ma trompette "gargouille" !
A vous lire pour ces premiers conseils ! Je vous en remercie d'avance ! JMA

Voltrane
Messages : 79
Enregistré le : 14 juil. 2013, 07:39
Contact :

Re: Je souffle trop fort; probablement !

Message non lupar Voltrane » 25 mars 2021, 19:53

Bonjour,
Je ne comprends pas.
D’un côté vous dites que vous n’avez pas de prof, de l’autre qu’elle n’insiste pas sur l’aigu...
D’une manière générale, l’aigu est une difficulté à la trompette. C’est très progressif, il faut être patient. Quant à savoir si vous soufflez trop fort, seul le prof avec vous peut vous le dire, pas un forum.
Par ailleurs, ce n'est pas de la salive qui sort de l’instrument (ou peu), mais c’est la condensation de l’air chaud et humide (37°) que vous expirez qui forme l’eau qui se trouve dans la trompette.
C’est parfaitement normal et ça se gère en utilisant les clés d’eau pour vider avant qu’il ne soit trop tard.

flatsons34
Messages : 6
Enregistré le : 17 févr. 2021, 18:32
Contact :

Re: Je souffle trop fort; probablement !

Message non lupar flatsons34 » 26 mars 2021, 14:22

Bonjour et merci Voltrane de vous intéresser à mon "triste" sort ! ( Je blague ! :lol: )
"Ma" prof actuelle, je la vois sur mon écran d'ordi, alors elle ne risque pas de savoir si je souffle trop fort ! :lol:
Je joue la gamme chromatique du do majeur , les graves, j'apprends les altérations, je fais des harmonies; inlassablement pendant environ 45 mn tous les jours !
J'ai bien compris que c'est pas demain que je jouerai un contre-ut , car je ne maîtrise pas encore parfaitement la position de la langue
, celle des lèvres et aussi le contrôle de la respiration basse !
Puisque je joue trop fort, je suppose qu'il faut que je resserre mon noyau !
Je descends très facilement jusqu'au fa# ( la trompette resonne bien ! ) et j'arrive quand même au mi aïgu ....mais en soufflant comme une brute :x et à partir du ré aïgu, j'ai du mal à tenir la note ( j'ai plus d'air !) :lol: !
Pour l'eau de condensation, c'est OK, mais je dois vider souvent, sinon ça gargouille pourtant je n'ai pas l'impression de saliver beaucoup !!!
Merci encore pour tous les conseils et à vous lire ! Cordialmt !

Avatar de l’utilisateur
Miko
Messages : 181
Enregistré le : 26 nov. 2011, 10:47
Localisation : Entre la ville de la moutarde et le vignoble du Chambertin
Contact :

Re: Je souffle trop fort; probablement !

Message non lupar Miko » 26 mars 2021, 18:34

Bonjour Flatsons
    flatsons34 a écrit : Je joue la gamme chromatique du do majeur , les graves, j'apprends les altérations, je fais des harmonies;

    Un peu de précision :
  • la gamme chromatique n'est ni majeure, ni mineure, mais tout simplement chromatique ! Elle peut bien démarre où bon nous semble.
  • Harmonie (arpèges sur des accords majeurs, mineurs ou autres) ou harmoniques (qu'on appelle aussi parfois 'partiels', c’est-à-dire la série des sons que l'on peut produire sans les pistons) ?

flatsons34 a écrit :Puisque je joue trop fort, je suppose qu'il faut que je resserre mon noyau !

Ne serait-ce pas sur les vidéos d'Élodie Vainqueur que tu te bases, car c'est là que j'ai entendu parler pour la première fois de ce terme.
À vrai dire, je n'avais jamais entendu nommer ce paramètre. Ceci dit je n'ai pas la science infuse et je ne suis pas un expert ! Un autre paramètre important est la position de la langue par rapport au palais, ce qui modifie le volume de la bouche et entraîne une pression de plus ou moins grande sur la vibration des lèvres.

flatsons34 a écrit :Pour l'eau de condensation, c'est OK, mais je dois vider souvent, sinon ça gargouille pourtant je n'ai pas l'impression de saliver beaucoup !!!

La condensation n'a rien à voir avec la salive, comme le disait Voltrane. La condensation se produit en raison de la différence de température entre l'air extérieur (plus il fait froid dans la pièce ou dehors) et la température de l'air envoyé dans la trompette. L'idéal serait d'envoyer le moins d'air possible, mais le plus chaud possible résultant d'une gorge bien ouverte. Les exercices dans le grave sont intéressants, justement pour 'ouvrir' la gorge, et lorsque l'on a 'pris le pli', il faut essayer de conserver cette configuration pour jouer plus aigu. Beaucoup d'experts disent que pour bien maîtriser l'aigu et le suraigu, il faut d'abord bien travailler le grave. De toute manière, la salive est pour peu de chose dans ce que l'on vide. Un autre élément aussi qui joue sur le volume de quantité de condensation : la quantité d'air envoyée dans l'instrument : plus tu en envoies, plus il est chargé 'd'eau', et donc la condensation sera plus abondante.
Tu pourras remarquer que dès que tu as joué un moment, l'instrument s'est tempéré et il y aura beaucoup moins à vider.

Bon courage et bravo pour ton apprentissage, mais un (bon) prof en 'présentiel', comme on dit quand on veut briller, ayant une méthode cohérente, est absolument indispensable. Attention aux infos - souvent contradictoires entre elles - glanées çà et là sur le net...

Un papy de bientôt septante-quatre ans, passé par les saxophones, puis venu aux cuivres sur le tard, maintenant au trombone et saxhorn basse.
A quoi sert de réussir sa vie ? Ce qu'il faudrait, c'est rater sa mort. (Jean Yanne)

flatsons34
Messages : 6
Enregistré le : 17 févr. 2021, 18:32
Contact :

Re: Je souffle trop fort; probablement !

Message non lupar flatsons34 » 27 mars 2021, 10:36

:D Hello et merci Miko, d'apporter de l'eau à mon moulin !
Merci de me préciser quelques termes musicaux auxquels je ne suis plus habitué !
C'est bien sur le site d' Elodie V. que je travaille mes gammes !
Malgré tout ce qu'on peu dire sur l'apprentissage par les sites, elle m'a fait beaucoup progresser !
Effectivement je crois aussi que le "secret" de l'aigu passe par la position de la langue sous le palais.
C'est ce que je ne maîtrise pas encore suffisamment, mais je n'ai commencé que début février !! :roll:
Je vais suivre tes conseils et travailler les graves !
Je ne suis descendu que jusqu'au fa # et à mon niveau de débutant, faut-il que j'essaie de descendre plus bas !
OK pour la condensation, j'ai pigé !
J'ai contacté un trompettiste de la fanfare du village voisin . Il n'est pas prof, mais c'est déjà un musicien très averti depuis plusieurs années ! Cordialement ! Flats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités